MOUVEMENT DES DEMOCRATES CONGOLAIS

MOUVEMENT DES DEMOCRATES CONGOLAIS

Ligue des femmes du MDCO

Ligue des femmes du MDCO

Adhérer au Parti...

Adhérer au Parti...

Gabriel Mokia Mandembo est le candidat Président de la République du Mouvement des Démocrates Congolais.

Nous sommes le MDCO

A propos de Gabriel Mokia Mandembo

A 29 ans de lutte politique acharnée, Gabriel MOKIA est arrêté 27 fois, 19 fois dans les cachots, et 8 fois en prison ferme à raison de ses opinions politiques qui dérangent le régime en place. Malgré ces emprisonnements injustes dans le seul but de le museler, Gabriel MOKIA n’a jamais jeté l’éponge. Il cogne. Il ne se laisse pas intimider.

Lire la biographie
Je suis le candidat n°16

Pourquoi je brigue la magistrature suprême ?

Je rumine mal les atrocités infligées à notre peuple, particulièrement, les maux qui sévissent à Beni, Butembo, Goma... Dans ces contrées des voisins mal intentionnés sèment la désolation sans réaction proportionnée de la République

Book A Consultation
Trois pilliers !

L’homme, comme moteur du développement, une croissance économique soutenue, une Nation solidaire.

"Nous allons donc lutter pour éradiquer la pauvreté, ce sera la principale mission de notre quinquennat. C’est pourquoi nous l’appelons : « La Grande Cause Nationale ». Nous mobiliserons, pour ce faire, toutes les énergies, tous les moyens de l’Etat et tous les appuis extérieurs pour les faire converger vers ce dessein commun, dont la réalisation va reposer sur trois piliers"

Lire le programme

Né Le 18 Décembre 1956, en pleine colonisation du Congo par la Belgique, un enfant de sexe masculin est accueilli dans le berceau existentiel, en plein cœur de Bumba, dans l’actuelle Province de la Mongala, jadis l’un de 5 districts du Grand Equateur.

Gabriel Mokia MANDEMBO, aujourd’hui marié à Madame Yolande MALOBO MOKIA, et géniteur de 7 enfants, dont une fille et six garçons. Nul ne pouvait, à l’époque, croire que l’enfant Gabriel MOKIA MANDEMBO, pouvait être la lueur d’espoir pour un peuple longtemps meurtri par la colonisation. Trente ans après, Gabriel MOKIA, se lance dans la politique, et sacrifiera sa jeunesse sur l’autel des holocaustes. A 22 ans, encore étudiant en 1ère Licence en Sciences Economiques, il se lance aux affaires, précisément dans les secteurs des cafés, bois, cacao, caoutchouc,…

Très vite, Gabriel MOKIA, connait une ascension fulgurante dans le monde des affaires, au point de devenir en 1983, Président Directeur Général de la Société Zaïroise de Production en sigle, SOZAPRO. Son parcours dans le business sera ascendant. Cette première entreprise engendre deux autres : Agence de Transit Maritime, ATM en 1990 et la Société Générale d’Exploitation et Importation, SOGEXI. La même année, il exploite le secteur des médias, où il devient Président du Conseil d’Administration du Journal EPANZA MAKITA, en 1986, et Editeur Directeur Général du Journal le ”Diplomate” en 1990.

A l’entrée de l’Alliance des Forces Démocratiques de Libération, AFDL, en 1997 Gabriel MOKIA s’intéresse à la politique active, et crée quelques années après, un parti politique pour combattre la dictature séante et y mettre fin. Il réalise que pour améliorer les conditions sociales des congolais, il faut faire de la politique active, non avec l’intention de bourrer le ventre, moins encore pour l’enrichissement sans cause, pis encore d’être le valet des occidentaux et des Présidents de certains pays voisins. Il prône la politique de l’apostolat et du sacerdoce. C’est ce qu’il fait depuis qu’il s’est engagé dans la politique active.

Gabriel MOKIA MANDEMBO, n’a jamais souillé son casier judiciaire. Au contraire, l’homme est venu en politique avec tous ses propres biens, amassés au cours de sa jeunesse. A 29 ans de lutte politique acharnée, Gabriel MOKIA est arrêté 27 fois, 19 fois dans les cachots, et 8 fois en prison ferme à raison de ses opinions politiques qui dérangent le régime en place. Malgré ces emprisonnements injustes dans le seul but de le museler, Gabriel MOKIA n’a jamais jeté l’éponge. Il cogne. Il ne se laisse pas intimider. Ses actions vont en crescendo. Il cofonde plusieurs plates formes politiques, l’union pour la nation qui soutenait le candidat Jean Pierre BEMBA au second tour de la présidentielle de 2006, la Dynamique de l’opposition qui souleva le peuple en janvier 2015, pour empêcher le pouvoir en place de tente de modifier la loi électorale, ainsi que le front Populaire contre la Révision Constitutionnelle.

Ayant compris que la matérialisation de sa vision pour le Congo ne peut se concrétiser que s’il détient l’imperieum du pouvoir, Gabriel MOKIA s’engage à briguer la magistrature suprême. A ce jour, il est candidat Président de la République Démocratique du Congo, aux élections du 23 Décembre 2018. Candidat N 16 sur la liste de la Commission Électorale Nationale Indépendante à l’Election Présidentielle du 23 Décembre 2018, Gabriel MOKIA sollicite et attend avec impatience le suffrage de tous les congolais, pour qu’ensemble, ils puissent bâtir le Congo.

Sample background

Camarades

Boss

Je rumine mal les atrocités infligées à notre peuple, particulièrement, les maux qui sévissent à Beni, Butembo, Goma... Dans ces contrées des voisins mal intentionnés sèment la désolation sans réaction proportionnée de la République

L’homme, comme moteur du développement, une croissance économique soutenue, une Nation solidaire.

"Nous allons donc lutter pour éradiquer la pauvreté, ce sera la principale mission de notre quinquennat. C’est pourquoi nous l’appelons : « La Grande Cause Nationale ». Nous mobiliserons, pour ce faire, toutes les énergies, tous les moyens de l’Etat et tous les appuis extérieurs pour les faire converger vers ce dessein commun, dont la réalisation va reposer sur trois piliers"

”ENSEMBLE, POUSSONS LA RDC DE L’AVANT”.
Ce pays de rêves, de l’espérance, un géant au cœur de l’Afrique.
Pin It
Engagez-vous !

“Je vous exhorte à faire le choix utile. La République Démocratique du Congo à aujourd'hui, plus que jamais dans le passé besoin de ses propres fils et filles pour sa reconstruction et son développement.”

Gabriel Mokia Mandembo

Président National

Prêts à rejoindre le Mouvement des Démocrates Congolais (MDCO) ?

Cliquez ici